Pour gérer un secteur de pêche, une surveillance des parcours est indispensable. Notre garderie, forte de trois gardes, a acquis une très bonne compétence ces dernières années. Le nombre de procès verbaux est peu élevé, signe d'un respect de la réglementation de la part des pêcheurs, mais aussi du travail de prévention et d'information de cette équipe.

En premier lieu, on pense bien évidemment aux contrôles de cartes de pêche. Travail important, ces contrôles sont réguliers sur tous nos parcours, renforcés aux périodes d'ouverture où la médiatisation de la pêche peut amener au bord de l'eau des pêcheurs qui ne sont pas toujours au fait de notre réglementation.

Mais l'information aux pêcheurs est certainement le travail le plus important d'un garde pêche. Nous avons fait le choix de la conciliation, le pêcheur reçoit l'information, se met en règle avec la législation puis présente le plus rapidement aux gardes la preuve de sa bonne foi. Cependant, certaines situations imposent la verbalisation.

L'information du pêcheur, c'est aussi lui transmettre l'actualité locale, les travaux en cours, la gestion halieutique, en résumé, le garde est le lien entre l'AAPPMA et le pêcheur.

Les chiffres clés de la garderie
AAPPMA Seudre Atlantique
AnnéePécheurs controlésNombre de procès verbauxKilomètres parcourus
2013 613 contrôles 2 procès verbaux 3420km parcourus
Go to top